Les interviews écrites étaient un bon moyen de découvrir les parcours d’artistes de danses tribales quand on n’a pas l’occasion de le rencontrer.

Amoureux des mots et des écrits, cette façon de partager les parcours était une belle manière de donner corps au projet, surtout que je vois le nombre de tou.te.s les artistes qui ont bien voulu jouer le jeu et que cette liste n’a de cesse de s’allonger.

L’écrit c’est chouette, mais il manque tout de même l’intonation, les mimiques, toute la gestuelle qu’on retrouve chez les personnes qu’on apprécie, il me fallait donc passer à un outil qui allait permettre des rencontres plus vivantes.

L’outil vidéo et la chaîne Youtube  se sont imposés naturellement.

Démarrée au mois de mai, la chaîne totalise bientôt 1000 vues (juillet 2019), un chiffre très certainement modeste comparés “aux normes”, mais tellement motivant pour continuer à aller de l’avant.

 

 

Prev 1 of 1 Next
Prev 1 of 1 Next
Fermer le menu