Enquête “les fusions orientales en France 2020” – Le Style FCBD®

Il y a quelques mois nous avons lancé la première enquête sur les danses de la famille des fusions orientales en France.

Il est temps de vous en montrer les résultats !

Une série d’articles sera publiée sur le blog, un par style de danse, puis un sur un angle plus général, commun à tous les styles. 208 personnes ont répondu (206 au moment du traitement des données, mais les deux votes supplémentaires ont été ajoutés au catégories correspondantes).

Parmi ces répondants, 104 pratiquent le FCBD®.

On commence aujourd’hui avec le style FCBD® (ex ATS®).

Sommaire

Qui pratique le style FCBD® ?

Comme on pourrait s’en douter, ce style prônant une féminité puissante et des valeurs de sororité est pratiqué en grande majorité par des femmes. On remarque aussi que peu de personnes de moins de 25 semblent attirées par le FCBD®.

Peut-être est-ce parce que le sondage a principalement été partagé sur facebook, réseau très peu utilisé par la jeunesse ? Ou encore pour des questions d’acceptation de son corps, pas toujours aisé à l’adolescence ? Ou parce que tout simplement les goûts changent et ce style ne leur parle tout simplement pas ? Le débat est ouvert.

Où pratique t'on ce style ?

Quelques clusters se dégagent de cette enquête avec Paris, Rennes et Bordeaux qui arrivent en tête pour les villes, et Paris, les Bouches-du-Rhône et l’Ille-et-Vilaine pour les départements.

Enquete Fusions Fcbd 2 Lieu

En quelle année les pratiquant·e·s ont-iels commencé ? Et comment découvre-t'on ce style ?

Il semblerait que l’on arrive à ce style de danse principalement par l’intermédiaire d’ami·e·s, ou par hasard au détour d’un réseau social ou d’un spectacle.

Les dialectes :

La Jupe est le dialecte le plus pratiqué, suivit par le Sabre en 3ème position, mais on remarque tout de même qu’un grand nombre de danseurs·ses n’en pratique aucun.

Enquete Fusions Fcbd 5 Dialectes

Les Tribus/groupes :

Sans les tribus, le FCBD® ne serait tout simplement pas le FCBD®. 67% des répondant·e·s appartiennent à une seule tribu, 32% à aucune, et les 7% restants sont membres de jusqu’à 4 troupes.

Enquete Fusions Fcbd 6 Tribus

La certification et l'enseignement :

La certification n’est pas obligatoire pour enseigner le style FCBD®.

Cependant, elle est là pour garantir des engagements de la part de la Sister Studio ou Brother Studio (appelés maintenant Partenaires Studio) : celui de respecter le style dans son intégrité et n’enseigner que ce style au sein d’un cours (ne pas faire de mélange avec de la fusion par exemple).

Le prix, les modalités de passage, le temps, nombreuses raisons peuvent freiner le passage de cette certification.

Enquete Fusions Fcbd 7 Certif Nombre
Les studios, écoles, et associations ne sont pas surpeuplés, avec une majorité en dessous de 20 élèves.
Enquete Fusions Fcbd 8 Nombre Deleves

Quant à la certification, les avis recueillis sont globalement positifs, même si la question du “tu paies tu l’as” semble faire un peu plus débat que les autres.

Enquete Fusions Fcbd 9 Certif Avis
Voir les réponses détaillées ?
  • Je pense qu’elle est nécessaire dans certains cadres (activité de danseuse professionnelle, ouverture d’un studio dédié…) mais qu’elle ne l’est absolument pas dans un cadre de loisirs et/ou associatif
  • J’en ai vraiment marre d’entendre que @fcbd serait “pay to have”. 1) pendant le GS tu reçois un enseignement technique de TOUT le répertoire et on te corrige tout en mode berserk. 2)au TT Carolena ne te donne pas ton certif si à l’exam tu assures pas, et te proposes de le garder en rétention. Elle te l’envoie par mail avec possibilité que tu demandes ensuite ton sister studio après t’avoir corrigé via vidéos chez toi, autant de temps qu’elle juge bon. C’est pas automatique. C’est arrivé 2 ou 3 fois seulement depuis l’histoire de fcbd par contre. Après…. On va passer sa certif quand on sait danser fcbd hein… Donc forcément…. Bons résultats généraux. C’est hyper sérieux. Stop stéréotypes… Allez faire le GS sans assurer votre vocabulaire par cœur, et ensuite au TT tirer au hasard dans un chapeau un concept, un pas ou une formation, et faire le cours à Caroleena. Vous verrez XD ! C’est pas la colonie de vacances…
  • Les réponses étant un peu binaires, il est compliqué de trouver un juste milieu. :)) La certification FCBD dépend du niveau de l’élève au moment où elle la passe. Elle peut donc être un véritable ‘examen’, validant un niveau, si la préparation est conséquente (ce qui renvoie donc à la formation en elle-même = celle des profs locales). Elle peut aussi offrir un bagage théorique (histoire, rythmes, musique, pédagogie….) sur tout ce qui n’est pas technique pour peu que l’on soit curieuse, que l’on prépare des questions, fasse des recherches en amont et que la certification soit l’occasion de confronter ses connaissances à Carolena and co (il y encore quelques années c’était uniquement Megha qui l’accompagnait). Pour ma part, certaines françaises ont du mal avec cette forme de pédagogie inversée utilisée aux US : à toi de préparer ton parcours pour être prête au moment de la certification. 🙂
  • Pratiquant pour le plaisir et l’aspect collectif de l’ATS, je ne me suis jamais vraiment intéressée à la certification et tout ce qui est “officiel” ou non, j’ai donc répondu “Pas d’opinion” à toutes les questions.
  • Quand j’ai passé mon niveau 1 avec l’association Etoile des Sables, une participante avait déjà son asso où elle enseignait l’ATS (sur quelle base de formation du coup?). Elle a démontré qu’elle en connaissait finalement peu sur le sujet… je pense qu’une certification peut aider si on souhaite “rassurer” les gens à qui on enseigne, néanmoins je pense aussi qu’apprendre en tribu reste le meilleur apprentissage.
  • Il faut vivre l’expérience en vrai auprès de Carolena ou autres professeurs instructor pour mesurer la valeur de cette danse , rencontrer ka communauté et ses valeurs
  • J’ai l’impression qu’il faut obtenir la certification pour avoir une certaine reconnaissance des autres danseurs. Je me sens, du coup, un peu “obligée” de la passer un jour mais c’est un sacré gouffre financier et dur dur d’économiser une telle somme. C’est une belle expérience et un objectif/challenge personnel intéressant mais j’ai l’impression qu’aujourd’hui qui a les sous et le temps peut être certifié…
  • J’avais un avis plutôt négatif dessus avant d’avoir des retours d’une amie l’ayant passé. Pour autant je n’envisage pas de la passer.
  • L’ayant passé en 2011, je me base sur cette époque, mais j’ai entendu des avis un peu plus positifs dernièrement sur le fond, après “tu paies tu as” reste d’actualité.
  • Je pense que les certifications ATS sont intéressantes pour approfondir sa technique et sa connaissance du sujet. C’est un bon intensif je pense et ça peut être aussi un bon critère pour choisir une prof et être sûr qu’elle n’invente pas son propre ATS sans jamais avoir pris de stage. Mais il me semble qu’il n’y a pas d’examens et que tout le monde à le diplôme à la fin, ce qui dévalue l’importance de cette certification. Aussi, pas tout le monde à les moyens de se la payer. Après, je ne l’ai pas faite, il faudrait y être pour pouvoir confirmer ce que je pense.
  • Une certification est nécessaire pour pouvoir enseigner un format particulier, mais le simple fait d’obtenir cette certification n’est un gage de qualité pédagogique, technique, artistique et n’apporte pas forcément l’expérience et les compétences nécessaires à l’enseignement de la danse en règle générale.
  • J’ai vu plusieurs personnes certifiées avec un niveau vraiment limite. Et j’ai aussi vu des person es certifiées merveilleuses. Forcée de constater que peu d’élèves sont recalés.
  • Un apprentissage a une telle source depend surtout de l’eleve.
  • Je danse seulement pour le plaisir.
  • il n’y a pas réellement de difficulté à valider la certification, en revanche, les cours de General Skills sont très complets, tant sur la technique que sur l’origine des mouvements ou la manière de les transmettre.
  • Aujourd’hui beaucoup de danseuses passent la certification et sestiment prof alors que les FCBD elles même ne sont pas d’accord sur les mouvements… Tout est beaucoup beaucoup moins sérieux que l’ITS de Amy Sigil qui prend ca au serieux et ne laisse pas passer l’impro (le mouvement est comme ça et pas autrement)
  • Peut-être que le format « vidéo » est perturbant
  • Oui c’est un peu comme du marketing mais ça permet de travailler à la source avec les créatrices du style et avec des danseuses du monde entier.
  • A l’origine c’était peut-être certifiant mais aujourd’hui des danseuses qui n’ont pas le niveau l’obtiennent. Plutôt déçue du coup, ça n’a plus de valeur.
  • mon avis est partagé, cependant aller voir à la source me semble un passage incontournable pour les fans de ce style et pour s’imprégner de l’énergie des professeurs et fondatrices de ce style
  • J’aimerais me faire certifier mais je ne sais pas quand ce serait possible, j’ai peu l’occasion de pratiquer à Lyon où l’esprit ATS est peu présent.
  • Le tarif est excessif

Les combos les plus et moins aimés

Il est bien évidemment compliqué d’avoir un avis global là dessus, chacun a ses préférences.

On remarque néanmoins que certains reviennent plusieurs fois : Le Sarah Turn remporte ainsi la palme du combo préféré en France, et le Circle step celui du moins aimé.

Enquete Fusions Fcbd 10 Moves

Plutôt lent ou rapide ?

Là encore un avis plutôt partagé mais le rapide l’emporte de peu !
Enquete Fusions Fcbd 11 Lent Rapide

Et les sagattes dans tout ça ?

Elles sont indispensables et aimées passionnément par une majorité des répondants !
Enquete Fusions Fcbd 12 Sagattes

Pourquoi on aime le style FCBD® ?

Sans surprises, ce qui fait qu’on aime ce style, c’est avant tout sa communauté et la philosophie qui va avec.
Enquete Fusions Fcbd 13 Raisons

Le soutien de l'entourage

Les pratiquants sont en grande majorité soutenus par leur entourage, mais ce n’est pas du tout le cas pour certains, qui se retrouvent malheureusement critiqués/freinés dans leur pratique par leurs proches.

Enquete Fusions Fcbd 14 Soutient

Le changement d'ATS® à FCBD®

Ce changement a fait beaucoup de bruit dans notre communauté, mais malgré cela il semblerait que la majorité des participants n’ont pas d’opinion ou sont simplement neutres.

Les résultats montrent cependant une légère tendance au désaccord.

Enquete Fusions Fcbd 15 Nom
Les raisons peuvent être multiples, voici les réponses détaillées :
  • Je trouvais que le premier nom ne voulait vraiment rien dire et le public ne comprenait vraiment pas ce qu’on faisait. En plus, il n’a pas été choisie par la créatrice du style, mais pas une autre danseuse.
  • Si le terme blessait une catégorie de gens, alors il fallait le changer. Simple. Basique.
  • Super d’accord pour virer tribal si c’est offensant, beau message. Moins d’accord pour la traduction un peu tendue en VF, super d’accord pour le retour aux sources fcbd, le format, le cadre. Et franchement, beaucoup de bruit pour pas grand chose à mon avis. La cheffe de ton format déposé, où tu pratiques de ton plein grès, sachant que c’est déposé et cadré, changes pour plus de bienveillance. Tu dis oui. Wala. Mon point de vue XD !
  • Confusion et incompréhension à venir (quand à ce débat sur l’appropriation culturelle que les française ont récupéré alors que nous n’avons clairement pas la même histoire, c’est un autre sujet 😉 )
  • Le mot tribal ne me dérange pas même étant d’origine berbère
  • Je n’ai pas trop suvi ce qui s’est passé là-dessus alors je ne sais pas vraiment quoi répondre…
  • Je découvre ce changement . J’ai vu passer des posts Instagram dessus . Je laisse les professionnels de cette danse faire le bon choix . Celui qui leur semble le plus approprié à ce style .
  • Il devenait nécessaire de modifier l’appellation mais il va maintenant falloir travailler un nouvel argumentaire explicatif avec ce nouveau terme
  • Je ne suis ni pour ni contre. J’ai juste envie de danser avec mes copines.
  • “American Tribal ” désigne directement les natifs américains or cette danse n’as rien à voir avec les indiens d’Amérique.
  • C’est une problématique américaine,ne me sens pas concernée,suis européenne et suis un melting-pot moi meme🤣
  • Je trouve le nom trop long et pas assez imagé
  • Je préférerais ATS, je comprends la volonté de bien faire en changeant le nom mais je pense que ça ne change rien dans le concret.
  • Unification de la terminologie ATS FCBD fusion tribal fusion les gens s’y perdent …
  • Je comprends les raisons de ce changement, même si ça ne nous touche pas en Europe.
  • Parce que c’est une décision trop unilatérale et sans avoir consulté l’ensemble des communautés pratiquantes (à minima les certifiés) avant d’avoir été prise
  • Inutilement complexe (ça a été compliqué d’expliquer et de diffuser cette danse sous l’intitulé ATS et maintenant il faut recommencer avec un terme d’avantage -ou du moins autant- complexe. Aussi je trouve la démarche un peu commerciale et clivante (ciao les autres formats…)
  • Nous sommes quand même beaucoup de danseuses blanches qui pratiquent une danse qui s’inspire de danses arabo-berbères. Le minimum c’est d’écouter ce que les personnes racisées ont à dire et de les croire si elles se disent blessées par des termes utilisés. C’est le minimum quand on est blanc d’essayer de se renseigner et d’être le plus respectueux possible dans sa vie quotidienne et ses pratiques artistiques. Comme dirait Leonora Miano (autrice afropéenne française) “c’est le poids du triomphe”. Nous sommes héritières d’une culture coloniale et ça fait partie des responsabilités à prendre. Je pense aussi qu’en tant que blanche pratiquant une danse orientale pn peut se faire les médiatrices de gens qui ont “peur d’un grand remplacement” en se renseignant d’abord moi-même puis en transmettant ces connaissances à notre tour. En tant que blanc•hes nous seront davantage écouté•es par d’autres blanc•hes. Bref, c’était une bonne decision à pendre si ça offensait des communautés.
  • C’est la décision de sa créatrice, je me dois de la respecter.
  • Pfff … trop de différences culturelles.
  • Dommage de réduire un style de danse au nom d’une troupe, ça lui enlève son caractère international je trouve. Même si ATS = FCBD depuis que Carolena a trademarké le sigle ATS il y a une dizaine d’années. Donc au final ça revient au même d’utiliser l’un ou l’autre terme.
  • Le mot tribal, qui se rapporte à tribu pour moi, était important. Le fait de l’enlever pour des motifs de respect ou d’appropriation, me semble conforter au contraire le sens péjoratif du mot et l’imposer au monde,
  • Je comprends tout à fait l’idée de changement du nom qui porte beaucoup à confusion quand on le présente à des gens qui ne le connaisse pas. Mais j’ai l’impression que c’est une manière de plus de se faire de l’argent sur le dos des pratiquantes. J’ai du mal avec le concept de copyright pour de la danse.
  • Il est évident que le terme American tribal était problématique et qu’il aurait malvenu de ne pas le changer. Cela dit, je ne pense pas que ce nouveau nom soit le plus approprié. Il n’a pas été adopté de manière collégiale, et sa signification en dehors des frontières américaines, dans les pays non anglophones commence déjà à soulever de gros problèmes.
  • On avait déjà du mal à expliquer le format, et à avoir de la visibilité, changer de nom est une monumentale erreur e terme de comunication
  • Nous vivons dans un monde qui change. La place des femmes evolue, la place des minorités ethniques evolue, elles des personnes en situation de handicap évolue. Les personnes invisibles se battent pour etre vu, entendu et respecter.
  • Nom pas assez representatif et universel à mon gout
  • Dans ATS il y a tribal qui me semble important.
  • Il y a d’autres mouvements à l’intérieur de l’ATS que juste les FCBD. Par exemple, où s’insérerait le Datura Style ? Qui s’appuie lui-même de mouvements ATS mais en propose aussi d’autres choses. Il y a un mouvement de bellydance de groupe semi-improvisée. Il faudrait trouver un nom générique pour ce mouuvement, et après y décliner FCBD, Datura style, etc
  • Je trouve qu’il n’y avait pas de raison de le faire … Ça devient plus restreint et plus élitiste ,du moins en apparence
  • L’ats commence à se faire connaître, c’est destructeur de changer le nom alors que les gens commencent à peine à identifier la danse
  • C’est un peu tard pour changer de nom maus bon …
  • Pour moi les mots ne sont pas des étiquettes on devrait pourvoir les utiliser sans jugement.
  • Aucun intérêt à changer de nom
  • Ça ne change pas l’essence même de ce qu’est cette danse.
  • Pas fan du terme “bellydance” mais le terme “tribal” pouvant heurter, il était cohérent (avec les valeurs de ce milieu et de beaucoup de pratiquants) de s’en défaire
  • Le style est assez indescriptible et au final le nouveau nom ne le décrit pas mieux que l’ancien
  • Le tribal sous toute ses formes peine à percer en France, le changement de nom ne va pas aider dans la communication
  • Pourquoi pas ce sont les créatrices du format
  • racine commune, nom commun sinon bérézina à moyen terme
  • Je n’étais même pas au courant de ce changement
  • Parce que le mot tribal c’est pour TRIBU, communauté, troupe. Ca n’a strictement rien a voir avec les tribus indigènes… Le tribal c’est la famille changer son nom et ça n’a plus de sens. Je me bats pour garder le terme tribal et je ne lâcherais pas car c’est renier le vrai sens de notre danse.
  • On a oublié en France qu ATS est un nom déposé et que sa propriétaire en fait ce qu’elle veut 😉 à nous de nous adapter. Bien sûr, la communauté est devenue tellement grosse qu elle vit cela comme une contrainte.
  • cela me semble compliqué à expliquer ici en France, déjà qu’ATS c’est pas simple !
  • Tout évolue, pourquoi pas l’appellation
  • Je comprends le débat, ici en France le terme Tribal évoque plein de choses qui n’ont rien à voir avec l’ATS…
  • Je ne comprend pas assez le contexte et les enjeux, pour avoir une opinion affirmée.
  • Le côté marketing me gêne
  • Pourquoi avoir voulu changer? Surtout quand la danse existe deja.
  • Ce n est qu un nom, ça ne change pas la danse elle-même.
  • J’vois pas vraiment l’intérêt à notre niveau même si je comprends le côté litigieux aux states
  • Acronyme plus difficile à expliquer et perte d’une identité forte à l’abandon des termes “tribal” et “american” qui sont pour moi la représentation même du melting pot
  • Je comprends la démarche, je n’approuve pas forcément mais je respecte ce choix.
  • C’était confus avant à cause des mots tribal et american, maintenant c’est confus parce que Fatchance ne parle pas aux français. On se retrouve toujours à expliquer “ben c’est une danse qui mixe d’autres et qui a été inventée aux États-Unis…” et là on a perdu les gens depuis 10min
  • Il y a un côté moins universelles, cela renvoie automatiquement à une tribue et non plus à une danse qu’exerce (voire s’approprie) plusieurs tribues
  • Ils gerent comme ils veulent, ça me va
  • Je trouve que c’est un faux problème
  • Trop de lettres dans FCBD
  • ATS c’était très bien
  • Retour aux sources avec la Tribu fondatrice
  • En France le mot tribal n’a pas tout à fait la même signification mais je serais curieuse d’avoir des infos sur les tribus berbères (une danseuse de notre communauté parle de ça), mais je respecte le choix de la reine mère 🙂 . Pour nous c’était compliqué d’expliquer ce qu’est l’A.T.S. , ça ne l’est pas moins maintenant, mais pas plus.
  • On va encore plus avoir du mal à expliquer ce que c’est. La problématique du terme “tribal” n’ayant pas du tout lieu en France. J’ai la flemme de réexpliquer aux gens j’avoue mais bon c’est la décision de la compagnie mère qui prévaut.
  • C’est le nom d’une troupe, pas d’un style, il n’est pas unificateur et toujours pas parlant pour les gens hors milieu de la danse

Les noms que les répondants proposeraient à la place de FCBD®

Enquete Fusions Fcbd 17 Nom Propositions
Voir la liste complète ?
  • Quelque chose qui évoque le groupe et l’improvisation ?
  • Modern Bellydance ou World fusion?
  • Allfusion Technique Synchronisation
  • Fusion d’inspiration ethnique
  • Danse multi culturelle
  • Girl power dance
  • Le nouveau nom est bien.
  • Pas d’idée réelle…..danses du monde peut etre
  • Banana style? 8D FCBD style dans ce cas, puisque ça permet de situer me style selon une référence qui est la compagnie FCBD
  • Danse d’Improvisation en Tribu
  • American Tribal Style me semblait expliquer exactement de quoi il s’agissait
  • ?? En tout cas je ne suis attaché au mot Tribal qui est aussi mal interprété ici. « Ha tu fais de la danse africaine alors »
  • Aucune idée (je critique mais je n’ai pas d’idées… Ah bah bravo)
  • Le FCBD style me va
  • Ce n’est pas à moi de décider du nom de la création d’autrui.
  • 3615 Débrouille toi
  • Aucune idée, à mon avis il n’y aura jamais de choix parfait.
  • Je n’aurais pas changé de nom, il fait partie de l’histoire de cette danse
  • Et ben aucune idée, mais peut-être un genre de multi-style fusion improvisation, ce qui est bien moche à dire
  • Je ne me prononce pas sur un format qui est en plus une marque déposée. Mais le changement du nom de l’its est un bel exemple. Garder l’acronyme et trouver d’autres mots/synonymes en gardant la signification globale.
  • garder ATS
  • Tribal Bellydance Style
  • Tribal dance power
  • Bee – llydance style (“BS” “Bees”). xD En référence à la dance des abeilles qui communiquent ainsi. Ca ne pose pas de problème d’appropriation culturelle ainsi.
  • Fraternity tribal style, c’est pas terrible maus ca reflete toute la joie et la complicite que m’inspire cette danse merveulleuse
  • Dancing tribe style ou un truc avec le mot tribe! Orientals mix dance…
  • Fusion
  • Danse orientale américaine/californienne ?
  • World bellydance community
  • pas à moi de le dire, mais si on reprend les racines, Salimpour BD style, ou Travelers BD Style, ou Californian bellydance style
  • Tribal fusion et ATS comme ca l’a toujours été. Un point c’est tout.
  • Improvisation Fusion bellydance
  • Tribue Tribale Top
  • Danse de tribus
  • International Folkloric Fusion, c’est un peu moche mais quelque chose qui se rapproche de cette idée en tout cas.
  • American fusion, American ethnic fusion ou American traditionnal fusion
  • Transglobal Improvisation Style ou quelque chose comme ça… |
  • Improvisation guided bellydance.
  • Tribal Style (TS)
  • J’en ai aucune idée, comme quoi la critique est facile et l’art est difficile. American sisterhood semi improvised belly dance peut-être ?

L'interdisciplinarité chez les pratiquant·e·s du style FCBD®

Les disciplines les plus pratiquées par les danseur·e·s de FCBD® sont le tribal fusion (73.08%), le yoga (36%) et les fusions orientales et la danse orientale (33%).

Que pensez vous de ces résultats ? Est-ce que certaines réponses vous ont surpris·e ? Dites nous tout dans les commentaires !

Prochains résultats à paraître: l’ITS.

N’oubliez pas de vous abonner pour être tenus au courant de sa sortie !

PS: les résultats complets et non traités seront partagé dans le dernier article de cette série. Comme je traite les résultats seule il est possible que j’ai fait quelques erreurs, si vous en remarquez, n’hésitez pas à me contacter pour que je puisse les corriger.

Charline

Danseuse fusions de style dark paillettes

Laisser un commentaire

Cet article a 1 commentaire

  1. Déborah

    Super article ! Et bravo pour toutes ces analyses.
    Une petite réaction par rapport à la proposition de nom pour remplacer l’ATS : qqn a proposé «Salimpour BD Style»; je voulais juste précisé pour info que même si Carolena a appris avec Masha Archer qui a été élève chez Jamila, le FCBDStyle est complètement différent du format Salimpour. Ils sont tous les deux chouettes mais différents. 😉
    Votre comparse belge, certifiée dans ces 2 formats 😘