Patricia

  • Auteur de la publication :
  • Catégorie de la publication :Les interviews
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :11 septembre 2020
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Quel est ton nom et/ou nom d’artiste ou les deux?

Patricia.

Ton job ?

Musicienne intervenante en milieu scolaire, dans les crèches, professeur de piano, professeur de danse tribal fusion, orientale et tahitienne.

Depuis quel âge pratiques-tu la danse ?

A l’âge de 27 ans (ça fait donc 12 ans), une amie m’a demandé de l’accompagner en cours de danse orientale.

Comme je ne connaissais pas vraiment, j’ai essayé et j’ai adoré.

Ma prof, Aude Mathis, était douce et m’a transmis la grâce, la féminité, la fluidité, puis elle s’est intéressé aux fusions, et a organisé un festival de danse fusion (al’shimmy) où j’ai rencontré de nombreux professeurs du monde, et je me suis dirigée vers le tribal fusion, ensuite j’ai découvert la danse tahitienne en 2016.

J’ai tellement adoré que j’ai suivi des cours de Ori Tahiti à Toulon avec l’école Hei Show Tamure depuis 2017 et j’ai participé à une formation enseignante de Ori Tahiti pour le niveau 1 avec Mareva Bouchaux en Mars 2019.

Quelles danses pratiques-tu actuellement ?

Actuellement, ma pratique est centrée sur la danse tribale fusion et tahitienne que je perfectionne tout au long de l’année dans des cours hebdomadaires et aussi lors de festival et stages où je découvre à chaque fois de nouveaux profs et nouveaux styles.

J’aime aussi découvrir d’autres danses qui m’apportent de nouvelles choses, nouveaux mouvements qui enrichissent ma danse.

Tu as pratiqué d’autres danses avant ?

Non, j’étais beaucoup centrée sur ma pratique de musicienne, mais aujourd’hui, mes influences musicales m’apportent beaucoup pour ma danse.

J’ai toujours aimé les musiques du monde et ça se confirme avec la danse.

Aussi j’ai fait des études en électroacoustique à Marseille, qui consiste à créer des musiques avec différents supports et de transformer ses sons grâce à l’informatique.

Comment es-tu arrivé.e à la danse tribale ?

Grâce à ma prof de danse orientale qui aime aussi les fusions et lors des festivals de danses tribales et stages avec Mell de Tribalbounce.

Tu pratiques quels styles ?

Je pratique surtout la fusion et je suis inspirée par mes influences musicales, j’aime les musiques électro mais aussi les musiques du monde.

Je n’ai pas vraiment de style pour l’instant, je laisse la musique m’influencer.

Mon futur projet, que j’aimerai faire, est de créer ma propre musique pour danser dessus.

Si tu devais te donner une spécialité par rapport à cette pratique ?

J’adore les éventails de soie, c’est léger et ça apporte de la douceur qui me correspond très bien.

Ma fusion est un mélange de ce que tous mes professeurs et prof de stages m’ont apporté.

Tu fais partie de quelle tribu ?

Pas de tribu mais j’adore participer à des stages de performance de scène avec tous les danseur(e)s comme le workshop performance de Olga Méos en 2019 au  Tribal Moonlight Fest qui m’a beaucoup marqué et touché profondément ainsi que les performances de Mell TribalBounce où la joie et la dynamique se retrouvent sur scène avec tous les danseurs.

Quelles sont tes autres passions ?

La musique, le développement personnel, la couture, les bijoux, la pâtisserie, tout ce qui est manuel, naturel et bio…J’aime créer de mes mains et que ce soit en phase avec mon ressenti et ce que je suis.

Où peut-on voir ton/votre travail ?

https://www.instagram.com/dansepatricia/
https://www.facebook.com/rythmesdesdanses
https://www.rythmesdesdanses.fr

Un mot de la fin ?

La danse est une pratique qui est très importante pour moi aujourd’hui car elle m’a beaucoup apporté.

D’une part, elle m’a réconcilié avec mon corps de femme, elle m’a permis de découvrir mon corps plus précisément (chaque petits muscles que l’on ne connaissait pas 🤣), d’autre part, elle m’a redonné confiance en moi et me fait grandir chaque jour.

Ce sont des valeurs que je transmets avec plaisir lors de mes cours et lorsque mes élèves me disent à la fin qu’elles se sentent bien, détendues et qu’elles ressentent des nouveaux muscles, je suis super heureuse.

Merci à onde tribale de transmettre et partager nos passions.

Nadir

Quand la photo rencontre la danse tribale, les passions se mélent et donne naissance aux projets. Après toutes ces belles images qu'elle a su m'apporter, je me suis demandé si un jour je pouvais essayer d'apporter quelques chose à cet univers en retour. Nous verrons cela ensemble ;-)

Laisser un commentaire